L’astrologie , sciences ?

23Août

d'abord quelques mots sur L'Astrologie

 arts divinatoires l'Astrologie et le zodiaque comme les tarots, la cartomancie,la chiromancie, la voyance   L'astrologie est une science millénaire qui s'inspire de l'observation de la nature, des astres. Astrologie du grec astron (astre) et de logos (le verbe, la parole). Pourrais-t-on en déduire que l'astrologie et l'expression du verbe à travers les astres ?

     Au niveau de la tradition, l'astrologie est en quelque sorte, une proche parente du trois fois grand, c'est-à-dire Hermès Trimégiste, auteur de la fameuse table d'émeraude dont on retiendra : Ce qui est en haut ressemble à ce qui est en bas...

    Bien que certains pense que l'influence des astres sur les êtres humains est un leurre, on ne peut nier les effets de la lune (reconnus au point de vue scientifique) sur la nature et les personnes !

 

Attribué à Cham, l'un des fils de Noé, l'astrologie est l'un des plus anciens arts divinatoires du monde, pratiqué par presque tous les peuples, sous toutes les latitudes.
Interdite par l'église au moyen Age, l'astrologie, en Occident, de science devint magie. . .

 L'astrologie Chinoise , Astrologie celte 

Liste livres et produits en rapport ou sur l'astrologie

Les signes du zodiaques

   
Zodiaque
 en grec signifie le cercle des animaux. Le plus anciens zodiaque connu est celui de Dendérah, village de Haute-Egypte site
archéologique où se trouve le temple de la déesse Hathor (1er siècles avant J.-C-). Il fut découvert en 1801 lors de l'expédition Napoléonienne en Egypte. Il est désormais visible au musée du Louvre à Paris.

opposition des connaissances astrologiques à la physique

Si astrologie et astronomie ont en commun leurs racines historiques, les deux pratiques sont maintenant détachées et distinctes.

L'astrologie ne peut être une sciences physiques exacte en absence de causalité et la difficulté de reproductibilité des résultats.

La synchronicité jungiennne . ou phénomène acausal (sans lien de cause à effet), est mise en avant par certains astrologues.

les étoiles nous influencent elles ?

dans l'astrologie occidentale l'influences est réalisé par les planètes et non des étoiles (qui sont beaucoup trop éloigné de nous ,à des années-lumière ).

l'astrologie tropicale (conventionnelle), reconnait l'argument raisonnable selon lequel les étoiles sont trop loin pour avoir une influence physique sur, contrairement  l'astrologie sidérale.

Pour l'astrologie tropicale, seules les planètes nous influencent, les constellations sont des repères (comme les chiffres sur le cadran d'une horloge).

l'astrologie tropicale s'intéresse qu'à des corps appartenant au système solaire, et à leurs déplacements dans leur référenciel (le disque zodiacal), celui-ci est défini par les axes des solstices et des équinoxes.

Astrologie tropicale

Ainsi,sont fondées sur ces données de base, les douze divisions du zodiaque tropical (les signes du zodiaque) .

Correspondant aux premiers mois de chaque saison, les signes cardinaux sont définis par les axes des solstices et des équinoxes;

Précédant les signes cardinaux, les signes mutables sont ceux qui les précédent (ces signes des mutations précèdent le commencement d'une nouvelle saison) et les signes fixes sont les quatre secteurs de l'écliptique qui restent,

qui ne se définissent pas par rapport à un axe, mais à deux.

les Plus difficiles à circonscrire sont les signes fixes, selon les astrologues.

Ce système ne dépend pas de la position des constellations.

Influence des planètes

Pour justifier l'existence d'influence à distance l'argument d'une force gravitationnelle a été avancé , et,  le fait que certains astrologues utilisent une base héliocentrique pour leurs calculs astrologiques, peut sembler cohérent avec l'action d'une force gravitationnelle dans les configurations planétaires sur l'activité solaire.

À ce jour, aucun effet direct des planètes sur le corps humain n'a été rigoureusement observé.

Les forces d'attraction en jeu lors du simple phénomène d'attraction Terre-Lune sont, à l'échelle du corps humain, infiniment moins importantes que ceux qu'exercerait un immeuble ou une armoire.

Enfin, les recherches statistiques qui pourrait déceler une régularité des phénomènes astrologiques (influences) et ne permettent pas de conclure à l'existence d'une telle régularité.

Rapport entre signes et constellations

Les signes du Zodiaque, (cadrant de référence) , correspondent par analogie aux constellations situées sur l'écliptique.

Les calculs des astrologues se rapportent à un zodiaque tropical, dont le point zéro est le point vernal.

Le phénomène de la précession des équinoxes entraîne une divergence entre la position des astres dans le zodiaque tropical et leurs positions dans les constellations dont elles tirent leurs noms.

de nos jours le décalage entre le zodiaque tropical et le zodiaque des étoiles est d'environs un signe (~30 °).

Le passage des planètes dans les limites des constellations ne correspondent donc plus à celui des planètes dans les signes.

Cet  argument astronomique, est présenté par les détracteurs de l'astrologie :

Les horoscopes décrivent un état des lieux érroné depuis plusieurs centaines d'années.

Cet argument a mené à un regain de popularité en Occident, pour les astrologies sidérales orientales, qu'on considére plus « concrètes » que celles utilisant un cadre de référence « abstrait », (typique du rationalisme occidental)mathématique basé sur des axes des solstices et des équinoxes.

 

Douze constellations ?

Le soleil traverse treize constellations, lors de sa course le long du zodiaque au cours de l'année, les douze du zodiaque plus Ophiuchus.

Cette constellation n'est pas  prise en compte par l'astrologie.

De plus les planètes – qui peuvent s'écarter de l'écliptique d'environs sept à huit degrés – parfois traversent d'autres
constellations: Orion, le Corbeau ou la Coupe, la Baleine, le Sextant...

Ces arguments, sont réfutés par les partisans de l'astrologie, considérant qu'ils résultent d'une confusion entre constellations et signes du zodiaque.

Les signes du zodiaque 

Les « signes » sont des secteurs de 30°sur l'écliptique, ils sont décomptés à partir du point vernal.

Il s'agit d'un découpage élémentaire de l'écliptique selon l'obliquité de la terre, découpage qui a été utilisé par
les astronomes jusqu'au XVIIIe siècle.

Les signes et les constellations du même nom,n'ont donc qu'un rapport lointain entre eux, dont les limites et positions sont irrégulières, et ce depuis l'origine.

Le Zodiaque et Symbolisme des Signes astrologiques.

Le Problème des saisons selon les hémisphères.

La prévalence de l'hémisphère nord ,dans le symbolisme des signes astrologiques est lié à la saison

  • le Bélier est le signe du printemps, 
  • le Capricorne est le signe de l'hiver, 
  • etc....,

Mais les saisons sont inversées dans l'hémisphère sud, ce qui pose le problème quant à la validité du modèle astrologique.

Les signes astrologiques Répartit par élément

En astrologie, il y a :

 

 

 

 

 Liste livres et produits en rapport ou sur l'astrologie

Matériel : Logiciels , Feuilles de thèmes , éphémérides

 

   ABC de l'astrologie 

   Cours pratique d'astrologie. Principes fondamentaux

   Astrologie : Symboliques - Calculs - Interprétations

    Astrologie initiatique et pratique: Les planètes, les signes et les maisons

    Manuel pratique d'astrologie

    Initiation à l'astrologie : Bases pratiques et spirituelles

    L'astrologie pratique : Un guide complet pour tous les signes du zodiaque

    Feuilles de thèmes avec symboles x 50

    Aide-mémoire de l'astrologie de A à Z

    L'astrologie pour les nuls

 

 

Matériel : Logiciels, Feuilles de thèmes

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Comments

Leave a Comment