L’Acupuncture une médecine énergétique

14Déc

L'ACUPUNCTURE

      L’acupuncture est une médecine énergétique. Elle présume l’existence d’une énergie vitale, indispensable à la vie, circulant partout dans le corps. Si l’énergie circule harmonieusement, il y a équilibre et santé. L’énergie est transportée par un réseau de canaux appelés méridiens. Ces derniers acheminent dans tout l’organisme l’énergie servant à entretenir et à faire fonctionner le cerveau, les organes, les muscles, les os, les nerfs, les glandes et tous les autres  systèmes.

      Si le vent est invisible, il est cependant bien réel ; il en est de même pour l’énergie. On ne peut la voir mais on peut observer ses manifestations. Ainsi, dans un corps en parfaite santé, l’énergie circule librement. Mais parfois la circulation peut être ralentie ou bloquée, ce qui aura pour conséquence de créer un excès énergétique et de la douleur. La production d’énergie peut aussi être en baisse. On parle alors de vide d’énergie qui se traduit par de la fatigue.

 

      Le flux d’énergie peut être perturbé par plusieurs facteurs : stress, mauvaise alimentation, émotions, variations climatiques, facteurs environnementaux. Le déséquilibre se manifeste par une variété de malaises fonctionnels discrets et souvent négligés. Intervenir à ce stade est souvent préférable car l’acupuncture a un rôle essentiellement préventif, même si elle peut aussi amener la guérison dans les cas chroniques.  

pour consulter des professionnels de l'acupuncture voir l' annuaire

Définition

        Le nom chinois donné à l'acupuncture est ZhenJiu Fa.

Zhen signifie aiguille et Jiu se traduit par cautériser, Fa veut dire la méthode.

       L'acupuncture est donc la méthode des aiguilles et de la cautérisation. L'idée étant de piquer et de chauffer.

       L'acupuncture fait partie des treize branches de la médecine traditionnelle chinoise ancienne. L'essentiel de cette technique ancestrale consiste à exercer une stimulation de points, de trajets, de zones dans lesquelles circulent et s'accumulent le Chi (l'énergie) et leSang (Xue).

        L'énergie et le sang étant à la base de la vitalité et de l'équilibre du fonctionnement humain.

Cette méthode de soina aussi bien des actions sur le corps physique, énergétique, que sur les états psychoaffectifs du patient.

" Toute puncture correcte a pour effet premier de traiter le Shen (l'esprit)."
"Contrôler le Shen facilite les mouvements du Chi (l'énergie)."

       Son but est de pouvoir restaurer le Chi s'il est faible, de pouvoir le diminuer quand il est excessif, et de le faire circuler quand il est bloqué. Mais aussi d'agir sur des substances comme le sang et les liquides, "l'esprit", et de ce fait régulariser les organes.

Historique

       L'acupuncture remonte au début de la civilisation chinoise. Elle est apparue à l'époque où l'homme a appris à domestiquer le feu et les animaux. En 1700 avant J.C, on trouve déjà des traces de l'acupuncture. Quant aux premières ventouses, elles remontent à l'époque du néolithique avec l'application de cornes chaudes sur le corps.
Au début de l'acupuncture, les aiguilles étaient en pierre, en bambou, puis se transformèrent en céramique à la fin du néolithique. Les aiguilles en métal apparurent à l'âge de bronze, sous les dynasties Chang vers 1600 avant J.C. Vers 500 avant J.C., elles étaient déjà de bonne qualité, en métal souple. C'est le début des neuf aiguilles traditionnelles.

      Vers 200 avant J.C, on fait des aiguilles en or, en argent qui ne rouillent pas.
De nos jours, les aiguilles sont faites dans des aciers inoxydables; elles sont résistantes, souples, et très fines. Le manche est en cuivre et le corps en inoxe. La plupart des aiguilles sont jetables et à utilisation unique.

es différents types d'acupuncture

       On distingue plusieurs grands types d'acupuncture :

- L'acupuncture traditionnelle qui est utilisée sur la même base de diagnostic et de traitement que la médecine chinoise. Elle s'appuie sur un nombre limité de points mais les combine bien.

- Autre forme d'acupuncture dite traditionnelle, mais plus orientée sur la théorie des cinq éléments (Professeur Worsley), ou encore sur des théories personnelles (Faubert, Lavier...).

- Acupuncture simplifiée primant le symptomatique; c'est une acupuncture de recettes.
Cela relève plus d'une médecine populaire que d'une médecine traditionnelle.

- L'acupuncture de surface avec beaucoup d'aiguilles. Elle a une action de détente; elle disperse et fait circuler le chi.
- L'acupuncture cosmétique: on pique sur une ride et cette dernière se dissipe pendant quelques mois.

 

Tags: , , , , , , , , ,

2 Comments

Leave a Comment